Vous allez entendre parler de guerres et de rumeurs de guerres : gardez-vous de vous alarmer ; car cela doit arriver, mais ce n’est pas encore la fin. 7Car nation se dressera contre nation et royaume contre royaume ; dans divers lieux il y aura des famines et des tremblements de terre. 8Mais tout cela ne sera que le commencement des douleurs de l’accouchement.
9Alors on vous livrera à la détresse et on vous tuera ; vous serez détestés de toutes les nations à cause de mon nom. 10Ce sera pour beaucoup une cause de chute ; ils se livreront, ils se détesteront les uns les autres. 11Beaucoup de prophètes de mensonge se lèveront et égareront une multitude de gens. 12Parce que le mal se répandra, l’amour de la multitude se refroidira. 13Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. 14Cette bonne nouvelle du Règne sera proclamée par toute la terre habitée ; ce sera un témoignage pour toutes les nations. Alors viendra la fin.

Matthieu 24.6-14 (NBS)

Après l’année singulière qui vient de passer, tout le monde se demande ce qui nous attend en 2021. Les choses qui semblaient être stables se sont prouvées passagères et notre monde qui semblait être inébranlable a été boulversé.

Cela ne doit pas nous surprendre. Jésus nous a prévu que le caractère de l’époque de l’Église serait guerres et rumeurs de guerres, famines, tremblements de terre, persécutions… Mais de toutes ces choses qui semblent signifier la fin du monde, Jésus dit, « Cela doit arriver mais ce n’est pas encore la fin. »

Tous les royaumes humains s’écouleront. Tous les projets humains prendront fin. Comme le psalmiste dit :

L’Éternel renverse les desseins des nations,
Il anéantit les projets des peuples ;
Les desseins de l’Éternel subsistent à toujours,
Et les projets de son coeur, de génération en génération. 

Psaume 33.10-11 (LSG)

Ce qui continue tout au long de cette époque pleine de troubles – le projet de l’Éternel qui doit réussir avant que le monde puisse se finir, c’est la proclamation de l’évangile à chaque peuple du monde. « Cette bonne nouvelle du Règne sera proclamé par toute la terre habitée ; ce sera un témoignage pour toutes les nations. Alors viendra la fin. »

En 2021 le programme de Dieu n’a pas changé. Nous persévérerons dans la proclamation de la liberté aux captifs du péché (Luc 4.18), dans la lutte pour la vraie foi (Jude 3), dans notre supplication à toute personne d’être réconciliée avec Dieu (2 Corinthiens 5.20). C’est pour cette raison je suis enthousiaste pour ce nouvel an, de saisir toute opportunité de proclamer, d’expliquer et de défendre la bonne nouvelle de Jésus Christ. Comme vous le savez, nous nous préparons pour aller en France avec le but d’établir un ministère apologétique chez les étudiants, et tout en poursuivant ça, j’ai l’ambition de réaliser la proclamation par les blogs, les podcasts, et les vidéos.

C’est toujours la bonne saison pour un ministère apologétique comme le nôtre, et donc je voudrais prendre cette opportunité de vous faire savoir que vous avez la possibilité d’y participer. Envisageriez-vous nous soutenir dans cette mission par la prière ou financièrement ? D’un seul cœur poursuivons la mission salvatrice de Dieu dans ce monde déchu.

Je t’adjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui va juger les vivants et les morts, et au nom de sa manifestation et de son royaume : proclame la Parole, interviens en toute occasion, favorable ou non, réfute, reprends, encourage, en te montrant toujours patient dans ton enseignement.

2 Timothée 4.1-2 (NBS)


Photo par Ximonic, Simo Räsänen – Own work, GFDL, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=12100926